LUC SALAO ROULLET
Iles de Turques-et-Caïques, Paris et Casablanca

Luc a vécu et travaillé sur 4 continents différents pendant les 20 dernières années, approfondissant son expertise en leadership et transformation pour les individus, les organisations et les nations. Ses clients le font voyager sur toute la planète, par avion ou vidéo-conférence. Depuis 10 ans, il a développé les talents de leadership et de transformation d’étudiants en masters ou programmes exécutifs de l’ESSEC et du Groupe des Ecoles Centrales (Paris, Pékin et Casablanca).

Luc a commencé sa carrière à Milan avec JP Morgan, AXA et le Boston Consulting Group. Il a ensuite travaillé pendant trois ans comme entrepreneur social aux Philippines dans une institution de microfinance au service de 20 000 familles dans les quartiers les plus pauvres de Manille: il l’a transformée vers plus d’autonomie financière, d’efficacité dans la gouvernance et d’autonomie des ressources humaines.

Il a également travaillé dans le secteur public : à Washington avec la Banque Mondiale en créant la première plateforme sur le sujet “leadership et développement”. Il a étudié et enseigné à la Harvard Kennedy School avec Ronald Heifetz et Dean Williams. Il a travaillé avec le dernier pendant deux ans pour établir l’Institut National de Leadership de Madagascar, formant 25 000 personnes en 18 mois.

Il est diplômé de l’Université de Harvard comme boursier Fulbright avec un Master en Administration Publique. Il a par ailleurs un double diplôme d’ingénieur en management de l’Ecole Centrale Paris et du Politecnico di Milano.

Marié et inspiré par un fils de 5 ans, il est maintenant basé à Providenciales dans les Iles de Turques-et-Caïques.

ANDREAS SAMI PRAUHART
VIENNE, JERUSALEM ET BANGKOK

Andreas Sami intervient comme catalyseur de pouvoir et de transformation pour des clients de premier plan des secteurs privés et publics. Il conçoit et active des parcours de transformation tricursifs pour les niveaux des individus, des petits et des larges systèmes chez ses clients. Il est passionné de diagnostic et de co-façonnage des relations diplomatiques et dans l'aide au développement entre l'Orient et l'Occident. Il a facilité des dialogues multi-parties entre des acteurs nationaux et internationaux, et géré des défis de négociation complexe entre pouvoir politique et assistance au développement.

Andreas Sami a aussi travaillé comme conseiller politique indépendant, menant la conception et la mise en oeuvre de réformes nationales dans le domaine de l'éducation, l'investissement public, les finances publiques et la santé publique aux Mozambique, Ghana, à Oman, en Jordanie, Palestine, et aux Emirats Arabes Unis. Il a travaillé comme chef de projet, chercheur et conseiller politique pour le PNUD (Programme des Nations Unies au Développement), l'UNICEF (United Nations Children’s Fund), la GIZ (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit), la banque de développement KFW et la Banque Mondiale.

Andreas Sami est aussi enseignant et formateur en organisations, management interculturel, négociation, et capital social pour les secteurs privés et publics. Il enseigne maintenant à l'International School of Management, nouvellement fondée au sein de l'University of the Thai Chamber of Commerce (UTCC) à Bangkok. Il est régulièrement invité à l'Académie Diplomatique de Vienne, au Ban Ki Moon Center for Global Citizenship. Il a enseigné Business Integrity et Cosmopolitan Leadership à l'Austrian School of Management et à l'Ecole CentraleSupelec de l'Université Paris-Saclay.

Andreas Sami a reçu un Master en Administration Publique (MPA-2) de l'Harvard Kennedy School of Government, ainsi qu'un double Master en Droit (LLM) des Universités de Graz en Autriche et de Valladolid en Espagne. Il termine deux diplômes conjoints des Universités de McGill au Canada et de Lancaster au Royaume-Uni: International Master in the Practice of Management (IMPM) et un Master of Science in Executive Management.

Andreas Sami est épris des écrits d'Edward Said, Theodore Zeldin, Khalil Gibran, Roberto Mangabeira Unger et de Karl Popper. Avec sa femme, une grande voyageuse, il s'est donné l'objectif de visiter 60 nouveaux pays d'ici ses 60 ans.